Microbiologie

Un laboratoire de microbiologie pour garantir la qualité de l’air dans les bâtiments

L’objectif d’un laboratoire d’analyses microbiologiques est d’identifier les micro-organismes présents dans l’air et sur/dans les matériaux. Ces micro-organismes et leurs toxines présents dans l’air peuvent être nuisibles pour la santé des occupants. Que ce soit pour déceler une problématique dans le bâtiment, pour des tests d’air préachats ou pour un simple contrôle de la qualité de l’air, les échantillons d’air ou de matériaux prélevés sont analysés afin de repérer et d’éliminer tous les éléments dangereux pour la santé humaine.

Méthodes de prélèvements

Pièges à spores

Analyse des spores totales dans l’air. Spores de moisissures et structures fongiques non viables ou viables. Trappes à spores; Micro-5 ; Cyclex-D ; Allergenco-D ; Air-O-Cell. Méthodes ASTM D7391-09 et IRSST 367.

Milieux de culture / géloses

Analyse de bactéries, moisissures et levures viables dans l’air : Impacteur Anderson N-6; Languettes RCS (Milieux de culture : MCK, MEA, RBA, SDA, TSA). Méthode IRSST 340.

Écouvillons / Éponges

Analyse des bactéries, moisissures et levures viables sur une surface. Méthode IRSST 343.

Lame autocollante / bio-tapes

Analyse des moisissures visibles sur des matériaux. Spores de moisissures et structures fongiques non viables ou viables. Zefon Bio-tapeTM, EMS Mold tape SlideTM, prélèvement sur ruban adhésif (tape-lift). Méthode IRSST 360.

Matériaux / Vrac

Analyse des bactéries, moisissures et levures viables dans un matériau. Isolation, plâtre, bois pourri, gypse, laine, cellulose, etc. Méthode IRSST 342.

Poussières déposées

Analyse des bactéries, moisissures et levures viables dans un échantillon de poussières. Cassette stérile avec filtre MCE, ASTM D7144, ASTM D5438.

LABORATOIRES ET PERSONNEL CERTIFIÉS

Pour l’analyse de tous types d’échantillons d’air ou de matériaux, contactez Verdict.