Matériaux / Vrac

Verdict se spécialise dans l’analyse d’échantillons d’air et de matériaux

L’analyse d’un échantillon de matériaux permet de quantifier et identifier avec précision les micro-organismes viables (moisissures, champignon, levures, bactéries) qu’il contient.

Bien que les matériaux ne sont généralement pas stériles, ce type d’analyse peut aider à déterminer si un matériau est contaminé ou sain.



Avantages d’un prélèvement de matériaux

  • Prélèvement simple à réaliser.
  • Identification précise de différents micro-organismes (moisissures, levure ou bactéries).
  • Permet de comparer un matériau contaminé avec un matériau sain.
  • Possible d’identifier les moisissures au genre ainsi qu’à l’espèce.
  • La contamination n’est pas nécessairement identifiable à l’œil.
  • Identification d’une source de contamination potentielle de l’air

Inconvénients ou limites d’un prélèvement de matériaux

  • Risques de contaminer l’échantillon s’il n’est pas manipulé adéquatement.
  • Délai d’analyse plus long.
  • Nécessaire de conserver les échantillons au froid tout en évitant de les congeler.
  • Les échantillons doivent idéalement parvenir au laboratoire dans un délai maximal de 48 heures.
  • Ce type de prélèvement ne permet pas d’identifier les spores de moisissures qui sont mortes ou non cultivables et qui peuvent néanmoins affecter l’air d’un bâtiment.

Types d’analyses et délais d’analyse

Type d’analyse Délais standard(jours ouvrables)
Possible de réduire le délai d’analyse?
RUSH 24h RUSH 48h RUSH 72h
Moisissures - Dénombrement et identification au genre 10 jours (5 jours *) n.a. n.a. n.a.
Moisissures - Dénombrement et identification à l’espèce 15 jours n.a. n.a. n.a.
Bactéries - Dénombrement 3-5 jours n.a. n.a. Oui*

* : Possibilité de recevoir des résultats préliminaires



Suggestions du laboratoire :

  • Bien nettoyer les outils à l’alcool 70 % et utiliser de nouveaux gants entre chaque prélèvement pour limiter les risques de contamination croisée.
  • Nos mains contiennent des concentrations élevées de bactéries qui peuvent contaminer un échantillon. Il faut donc éviter tout contact avec les doigts.
  • En absence de gants, un sac de type Zip-Lock peut être utile. Entrer votre main par le dessous de façon à retourner le sac pour aller prélever votre échantillon. Sans toucher la surface intérieure du sac, déplier ensuite le sac pour y enfermer l’échantillon (un peu à la façon d’un sac à excréments pour les chiens).
  • Une bonne pratique consiste à prélever un échantillon provenant d’une zone témoin (non affectée) afin de pouvoir comparer et interpréter vos résultats. Important surtout pour cas litigieux ou il est pertinent de démontrer l’impact d’un sinistre.

LABORATOIRES ET PERSONNEL CERTIFIÉS

Pour l’analyse de tous types d’échantillons d’air ou de matériaux, contactez Verdict.