Radon

Analyses en laboratoire pour déceler la présence de radon

Le radon un gaz radioactif à craindre !

Vous devez vous inquiéter pour votre santé si du radon est détecté dans votre maison. Il s’agit d’un gaz radioactif naturel, sans saveur, inodore et incolore. Le radon est le fruit de la désintégration de l’uranium ou du thorium. Il est accompagné de rayon alpha et se présente sous forme de plusieurs isotopes. Le plus répandu est le radon-222.

Lorsque ce gaz est libéré dans l’air extérieur, sa concentration est tellement faible qu’il n’est pas dangereux. Par contre, dans un bâtiment construit à partir d’un substratum rocheux ou sur un sol qui contient de l’uranium, le radon peut dégrader sérieusement la santé. Dans les endroits mal ventilés, ses concentrations peuvent être très élevées. Il est ainsi recommandé de faire des analyses en cas de soupçon afin de prendre des dispositions pour éliminer ce gaz le plus vite possible.

Les zones de la maison où s’accumule le radon

À partir du mur, le radon peut se répandre dans votre maison et mettre à mal la santé de tous les résidents. Toutefois, c’est plus au niveau du sol que les émanations de ce gaz sont plus importantes, notamment s’il y a des fissures. Les petites ouvertures présentes sur vos dalles de plancher ou les murs de fondation peuvent être la porte ouverte par laquelle le radon se répandra dans l’air de votre habitation. Ce gaz passe aussi par les joints mal faits, les canalisations et les ouvertures présentes autour des branchements et des poteaux de soutien, des siphons de sol, des châssis et autres cavités à l’intérieur des murs. Il faut comprendre simplement que le radon peut s’infiltrer dans votre maison à partir de la moindre ouverture pour ensuite s’accumuler de façon inquiétante dans les zones les moins ventilées, comme le sous-sol.

Si vous avez des raisons de croire que vous êtes exposé à ce gaz, sollicitez les services de notre laboratoire de microbiologie pour l’analyse des échantillons d’air ou de matériaux.

atome de radon

Un sérieux risque sanitaire issu de l’exposition au radon

Une personne exposée au radon court un grand risque : celui de développer le cancer du poumon. D’ailleurs, il est bon de savoir que l’inhalation de ce gaz est la deuxième cause de survenue du cancer du poumon après le tabagisme. Des particules alpha sont émises par le radon, avec comme conséquence la production de jets d’énergies qui font des dégâts au niveau des cellules pulmonaires.

Toutefois, sachez que l’apparition du cancer du poumon n’est pas systématique. Le risque de développer la maladie dépend du taux de concentration du radon dans l’air et la durée d’exposition. C’est pourquoi il est fortement recommandé de faire des analyses pour détecter le niveau de ce gaz dans votre maison, notamment si celle-ci a été construite avec un substratum rocheux.

atome de radon

Analyse du radon

Il existe des appareils qui permettent de détecter le radon dans les habitations. Les plus utilisés sont « le détecteur de traces alpha » et la « chambre d’ionisation avec électret ». Vous devez les exposer simplement à l’air de votre maison pendant une certaine période de temps. Et après, notre laboratoire de microbiologie prend le relai pour analyser ces appareils en vue de détecter éventuellement les traces de radon.

Hormis les détecteurs, vous pouvez contacter notre laboratoire pour l’analyse de tout matériau suspect ou d’échantillons d’air obtenus d’une quelconque manière. Cette démarche est très importante pour vous mettre à l’abri du danger sanitaire que représente le radon.

LABORATOIRES ET PERSONNEL CERTIFIÉS

Pour l’analyse de tous types d’échantillons d’air ou de matériaux, contactez Verdict.